Comment pouvons-nous vous aider ?

 

TARIFS ET CRÉDITS

ACHETER DES CRÉDITS

UTILISER TOLUNA QUICKSURVEYS

FAQ

ARTICLES ET GUIDES

CONSEILS

Conseils

Interroger la bonne cible

- Vos propres fichiers clients : vous pouvez non seulement interroger des fichiers de contacts (base de données clients, enquêtes de satisfaction, etc…) mais aussi des abonnés Twitter, des fans Facebook et des visiteurs de votre site web. Avec Toluna QuickSurveys, vous pouvez connaitre leur opinion gratuitement.

- Forums ou groupes d'intérêts pour des activités spécifiques ou des cibles de niche : intégrer des services comme Quora et autres sites spécialisés grâce auxquels vous obtiendrez des avis d'expert sur des sujets pointus.

- Communautés en ligne de recherche marketing pour élargir votre cible ou interroger des échantillons de consommateurs qui ignorent tout de votre entreprise : excellent pour tester des nouveaux concepts, évaluer la taille d'un marché et la concurrence existante. Demandez à Toluna : nous avons plus de 10 millions de personnes qui sont prêts à répondre à vos questions !

Définir vos objectifs

Pour réaliser une étude efficace, la première étape consiste à définir les paramètres de votre sondage :

- A quelle question ou quel challenge votre entreprise fait-elle face aujourd’hui ?

- Quelle cible de répondants cherchez-vous à atteindre ? Quelques exemples :

- Le marché que je cible est-il intéressé par le type de produit que je propose ?

- Que vont penser mes clients de mon prochain produit en développement ?

- Certains clients sont-ils mécontents de mon offre actuelle ?

- Qu'est-ce que mes clients potentiels apprécient dans les produits concurrents ?

Créer votre sondage

Rédigez des questions courtes, claires et concises. Formuler des questions à rallonge exigeant un effort important de lecture est le meilleur moyen de perdre vos répondants. Vous risquez aussi de fausser leurs réponses ou simplement d'instaurer la confusion. Employez un vocabulaire précis et sans ambiguïté, et évitez les doubles négations.

- Formulez les questions pour que chacune ne porte que sur un seul élément d'information. • Attention à l'objectivité ! En effet, la formulation de votre question peut impliquer une préférence pour une réponse. Les répondants au sondage voudront à coup sûr vous faire plaisir et seront ravis d'aller dans votre sens, ce qui faussera les résultats. Donc évitez toute influence lors de la rédaction de vos questions, restez objectifs.

Voici quelques exemples :

1. Évitez les questions Oui/Non autant que possible. Par exemple, si vous recherchez l'avis de personnes qui envisagent d'acheter un ordinateur portable dans les 3 prochains mois : NE DEMANDEZ PAS : « Envisagez-vous d'acheter un ordinateur portable dans les 3 prochains mois ? », DEMANDEZ PLUTÔT : « Parmi les produits suivants, lequel envisagez-vous d'acheter dans les 3 prochains mois : téléphone mobile, imprimante, ordinateur portable, scanner, tablette...»

2. Préférez un ordre de réponses aléatoire : si vous avez une liste de réponses non séquentielles (comme une liste de marques, de noms ou de lieux), assurez-vous que votre outil de sondage offre une fonction vous permettant de rendre les réponses aléatoires. Ainsi, le premier choix de réponse ne sera pas toujours le même, afin de réduire la tendance naturelle, qui consiste à donner plus d'attention aux énoncés qui s'affichent en haut d'une liste. Bien entendu, afficher les réponses d'une liste séquentielle en aléatoire n'a aucun sens pour des listes de revenus ou de tranches d'âge comme 16 à 24, 25 à 44, 45 à 54, 55 et plus.

- Variez les types de questions fréquemment, car une suite sans fin de questions similaires donnera presque toujours une suite de réponses similaires.

- Attention aux questions ouvertes : bien placées et employées avec parcimonie, les questions ouvertes constituent une excellente source d'information. Des nuages de mots peuvent vous aider à faciliter l'interprétation des résultats sans avoir à étudier des centaines de réponses. Cependant, ne les placez pas au début du questionnaire et limitez-les à 2 ou 3 par sondage.

- Offrez la possibilité au répondant de s’abstenir : veillez à insérer l'option « Ne sais pas » le cas échéant plutôt que d'obliger un répondant à choisir une réponse qui ne lui correspond pas.

- Utilisez des vidéos et des images pour stimuler et impliquer vos répondants. Simple et efficace. Toluna QuickSurveys dispose d'une fonction de recherche intuitive qui vous redirige sur le net pour rechercher des images sur les moteurs de recherche et des vidéos de YouTube, et qui vous permet également de charger vos propres fichiers.

- Testez toujours votre sondage

1. Exemple de sondages illogiques. Un exemple rencontré récemment : « Êtes-vous un homme ou une femme - un homme » - « Êtes-vous marié(e) ? - Oui » et « Quel âge à votre mari ? »

2. Les fautes d'orthographe témoignent d'un manque de rigueur et d'attention, qui peut entrainer des réponses du même type de la part de vos répondants.

3. Énoncés avec des intervalles : assurez-vous que les questions contenant des valeurs par intervalles incluent toutes les options possibles. Un exemple de ce qu'il ne faut pas faire : « Combien de fois par an prenez-vous l'avion ? Une fois, 2 à 5 fois, 10 à 15 fois, 15 à 20 fois ». Il y a 4 erreurs : les 2 premiers choix n'offrent pas l'option « zéro fois » et « plus de 20 fois ». Le troisième ne fournit pas l'option « 6 à 9 fois ». Le quatrième comprend 2 options si vous avez effectué 15 vols. Il s'agit d'une erreur très courante, même de la part de sondeurs expérimentés !

Soyez bref :

1. Réponses : ne donnez pas une liste avec 50 options de réponses. Proposez-en moins de 10 si possible. Segmentez en plusieurs questions si nécessaire.

2. Longueur du sondage : veillez à ce que toute personne participant au sondage puisse compléter le questionnaire en 10 minutes. Si la durée dépasse ce délai, vous courez le risque d'ennuyer les répondants qui répondront n'importe quoi pour terminer au plus vite le questionnaire. Les professionnels des études de marché ont les moyens d'élaborer des sondages plus longs qui restent motivants, mais pour les utilisateurs en libre-service, ce n'est pas recommandé.